Utilisateur, il témoigne !



 C’est un appareil bien conçu »
Voici les premiers mots de Monsieur PUCHNATY Fabrice lorsqu’il parle de son pulvérisateur JOHN DEERE. Agriculteur sur la commune de Chabournay (86380), sur une exploitation de 170ha en grandes cultures et vignes, il a acquis en juin 2011, un pulvérisateur John Deere 732i 24m en remplacement de son pulvérisateur porté Berthoud. Lors de l’achat de cette machine, il cherchait à « intervenir plus rapidement » sur les cultures pour se dégager du temps pour la gestion de l’activité vignes.  « J’ai plus de volume, je vais plus vite, c’est un matériel performant ». 
Au-delà de ces critères, il dit « c’est une machine simple, la rampe est stable, c’est une bonne ingénierie». Au travail, l’opérateur mesure la qualité de l’incorporation des produits phytosanitaires, le « système d’incorporation est bien fait, l’incorporateur descend assez bas et est costaud » Le rangement des équipements de protection est également « pratique, c’est propre ». Lors de la pulvérisation aux champs, la stabilité de la rampe est très correcte. Malgré les vitesses de pulvérisation élevées et les contraintes que subi la structure « il n’y a pas d’usure prématurée, la rampe reste bien ferme ». 
M. PUCHNATY apprécie aussi la coupure des tronçons par GPS ainsi que le guidage. Ces équipements lui apportent énormément de confort de travail.
Pour gérer, l’ensemble des fonctionnalités de la machine, le pulvérisateur est équipé de la console JOHN DEERE GS 1800.  « C’est une console intuitive, c’est bien ! » L’agriculteur apprécie que l’ensemble des outils d’aide au pilotage de la machine soit intégré dans un seul boîtier. Monsieur PUCHNATY souligne également que c’est une autre raison qui a orienté son choix vers cette machine. Le fait  que ce soit « un seul fournisseur », il y a « une qualité de service » pour le suivi en cas de problème. Ça permet de limiter le risque de litiges. Sur le service, l’exploitant souligne également la qualité du service de la concession AGRI 86. « J’ai besoin d’avoir du suivi surtout étant donné que je garde le matériel assez longtemps ».